Argile/clé/sésame










Dans & entre les deux mains.



1- Voici en quelques lignes d’idée de la séance, si cela vous suffit, ne lisez pas le détail.

Nous allons  réaliser notre sésame en argile.
L'argile est modelable, on peut en faire ce que l'on veut. Nous allons la façonner en une forme compliquée qui tiendra dans vos deux mains.
Vous ne poserez jamais l'argile sur la table.
Gardez votre argile en mains, dans les deux.
Dans la main, entre les mains toutes les directions sont possibles, on peut retourner l'argile, tous les regards sont possibles et il faut en profiter.
L’œuvre devrait être un peu comme une chaussure, on doit pouvoir la chausser quand elle sera sèche et dure. ..Plus exactement on devrait pouvoir "la ganter".
Une partie poétique littéraire est complémentaire.
Chaque élève devrait expliquer aux groupes à quoi sert sa clé mystérieuse.



2- Voici maintenant la séance détaillée.

Vous allez réaliser une clé, une clef unique, une clé personnelle.
Que sera notre clef sésame ?
Ce ne pas une clé classique de serrure pour ouvrir une porte importante,
ce sera plutôt un petit objet personnel.
Un objet que vous tiendrez dans les mains qui aura les empreintes, les traces de nos mains.
Cette clé, cette œuvre, vous sera utile pour ouvrir un espace particulier qui devrait être qu'à nous, l’espace de vos rêves.

Nous allons  préparer notre clé sésame en argile.





L'argile est plastique. Nous allons la façonner en un drôle de passe-partout qui tiendra dans vos deux mains.
Vous allez le "designer" afin qu’elle ne soit qu’à vous.
Vous le retrouveriez les yeux fermés…
Pour vous aider, pensez à la poignée avec laquelle on jouait aux jeux informatiques, elles sont ergonomiques, elles ont été étudiées pour être bien tenues, on y remarque les marques des doigts enfoncés dans le plastique, comme si la matière avait été malléable avant d’être dure.
Certaines poignées de portes ont été étudiées pour être bien tenues dans la main. Certaines anses de seau sont plus agréables que d'autres.
Notre objet modelé aura des points communs avec ces trois objets cités, ce sera un objet qui sera bien entre vos mains  et qui ne peut aller qu’avec vos mains… C’est aussi un peu le cas des prises artificielles sur les murs d’escalade.


Prenez donc une poignée d'argile brute pour faire une clé !
Attention, il est important que le sac d'argile dans lequel chacun va arracher son morceau avant de débuter soit d'une consistance adéquate en rapport à la force des enfants; trop molle il sera difficile de la dompter; trop dure, les enfants pourraient difficilement changer la forme générale de la boule.

Vous ne poserez jamais l'argile sur la table.
Gardez votre argile en mains, dans les deux.
Passez-là d'une main à l'autre pour la travailler.
Appréciez son comportement, sa malléabilité !
Commencer à chercher quelle serait la forme de votre clé.
Toutes les surfaces argileuses auront les marques de vos doigts, ou les empreintes de vos doigts ou les traces de vos doigts.
(Bien expliquer la différence entre marques, empreintes et traces, les trois sont possibles.)
Vous obtiendrez une clé  en emprisonnant la petite masse d'argile molle entre les deux mains en la comprimant, mais il y en a bien d'autres à trouver, des plus complexes.
Il peut y avoir des clés sésame à trous, le passage d'un de vos doigts.
Votre œuvre sera faite de bosses et de creux, de concavités et de convexités.
Ne pas oublier que c'est une clé des deux mains, l'argile passe d’une main dans l'autre sans jamais être posée sur la table.
Chacune des mains peut créer par alternance.
Il ne faut pas rendre l’argile trop fine, pas moins d’un centimètre, le morceau deviendrait trop fragile après séchage.
Ce travail peut durer 10 à 20 minutes si vous êtes exigeant.
Par la suite, lorsque nous prendrons cet objet dur, consistant de notre poche ou d’ailleurs, ce sera pour le placer exactement là et comme il a été fabriqué, entre les doigts, à travers les doigts et, sans parler, la porte de l'espace rêvé s'ouvrira pour vous, pour vous seul puisque c'est le parfait réglage comme une horloge pour vos mains à vous.
Bien sûr, personne d’autre ne pourra y mettre ses mains, bas les pattes ! Personne n'a les mêmes mains ni les mêmes idées de formes de clés.

Quels sont les objectifs didactiques de l’enseignant ?

Faire rêver les enfants, bien sûr...
Mais surtout, et à l’insu de l'enfant ou de l’adulte, il doit être amené à travailler dans les trois dimensions puisqu'il n'a pas le droit, de poser sa poignée d'argile sur la table comme c’est le cas la plupart du temps.
À plat sur la table l’argile peut être déplacée et vue autour d'un axe de 360° si on l’a placé sur un carton.
Dans la main, entre les mains toutes les directions sont possibles, on peut retourner l'argile, tous les regards sont possibles et il faut en profiter.

L'objectif le plus important est donc ; l'argile est le matériau idéal pour travailler le volume.
On travaille aussi la motricité fine, la précision, ne pas oublier aussi le plaisir de pétrir surtout au début, le plaisir de lisser, surtout à la fin.

Il faut insister sur une relative complexité dans la réalisation. La symétrie est possible, les doigts enfoncés doivent pouvoir se dégager.
L’œuvre devrait être un peu comme une chaussure, on doit pouvoir la chausser quand elle sera sèche et dure. ..Plus exactement on devrait pouvoir "la ganter".
Lorsque vous estimez que votre clé personnelle vous convient, il vous faut bien la déposer quelque part. Elle est restée entre vos mains un quart d'heure maintenant, il faut la poser avec délicatesse sur un chiffon plissé ou du journal froissé de façon à ne pas abîmer les bosses qui seraient en contact avec la table.
Aucun outil, pas d'eau… peut-être un chiffon légèrement humide à utiliser pour l’essuyage des mains seulement lorsque la clé est finie et que l'on passe à une autre activité.

Une variante enrichissante. Avec un cure dent ou une fourchette en plastique, piquer toutes les empreintes et les traces qui ne vous conviennent pas. Piquer de manière très dense, vous obtiendrez ainsi une surface plus foncée puisque la lumière s’y incrustera. La coexistence entre le lisse et le piqué est surprenant…

Toutes les productions sont regroupées.
Il nous faut maintenant attendre qu'elles sèchent avant qu'on puisse les reprendre en main et que l'on puisse déposer sur la surface plate de son choix ou ailleurs sans abîmer les surfaces travaillées.

Il est possible de faire un apport culturel un certain moment de la séance, les œuvres des artistes les plus appropriées pourraient être les œuvres de Jean Arp, Brancusi, Henry Moore, Marta pan.


Une partie poétique littéraire est complémentaire.
Je trouve cette suite indispensable.
L'objectif de cette partie écrite est une aide pour l'oral. Chaque élève devrait expliquer aux groupes à quoi sert sa clé mystérieuse ; il devra dire une phrase assez courte devant tous ses camarades.
Chacun aura préparé sa phrase par écrit.
Pour préparer sa phrase il faut quelques aides.
Nous avons dit pour débuter que c'était une clé pour rêver, une clé pour entrer dans un espace de rêve, il peut en être autrement...
Ça peut être une clé pour rire à la demande, pour se mouvoir, pour se métamorphoser, pour survoler, pour soutirer, pour se souvenir, pour oublier, pour se venger, pour grandir, pour compter, pour comprendre, pour enseigner, pour entrer pour sortir, pour changer, ect.

La phrase serait sur ce modèle; « j'ai fabriqué une clef pour " placer le verbe", ensuite une "préposition", puis un "nom", et enfin,  un "l'adjectif". »
L'idéal serait de continuer la phrase et d'y ajouter le pronom relatif "qui" et laisser l’élève continuer cette phrase.
Par exemple ; « une poignée pour comprendre à travers les astres lointains qui souvent ne disent rien. »
Un autre exemple ; « j'ai fabriqué une clé pour soutirer de l'eau distillée du sous-sol de la planète Vénus. »


Pour arriver à ce genre de phrases, il faut plus d'aide...
A la suite du "verbe", voici une liste de prépositions à proposer ; autour, vers, dans, de, du, en sur, avec, à travers, hors, etc.
Il est aussi utile et indispensable suivant l'âge des enfants ou des adultes de proposer une liste d'adjectif pour enrichir et dépasser, petit, grand, beau : ancien, humide, égal, nombreux, neuf, rapide, bleu, médiocre, glacé, mince, habile, nouveau, seul, droit, sont des adjectifs connus et plus riches.

Je n'insiste pas trop sur cette partie poétique, elle nécessite une aide c'est certain. Mais c'est un domaine que les professeurs des écoles maîtrisent assez bien. (On ne m’a jamais aidé ainsi lorsque j’étais élève ! … Et ne pas faire confiance à l’imagination des enfants, c’est un mythe qui arrange bien les enseignants déficients en didactique.)
Dernière remarque penaude.
J'ai déjà écrit avec la classe cette grande phrase avant d'entreprendre la clé, je veux dire que chaque étudiant, chaque enfant possédait déjà sa phrase avant d'entreprendre le modelage entre les mains de cette fameuse clé magique.
Ecrire avant ou après avoir déposé sa clé sur la table sur le morceau de papier journal ? Je serais bien embêté d’affirmer que de donner la fonction de la clef avant est préférable à après l’avoir vue et sentie entre ses doigts.
Je pense aussi que si vous faites quelques références artistiques, il est préférable de les faire lors d'une séance suivante.
Faites des photos sur un fond noir ou neutre.















Comments

Popular posts from this blog

Sculpture Savon C1/2/3

Analyses d'images Kertész

Picasso-tête-Puzzle-C2/3.