Wednesday, 24 February 2010

Pastel-Talisman-pendouille

Truc plus ou moins en volume.






1. Truc qui pendouille et talisman.


2. Revu en février 2010.



3. Pour tous niveaux.
4. Partir de presque rien et réagir en fonction des élèves.
5. Les étapes vont se succéder régulièrement.
6. La préparation matérielle est assez importante.

7. Faites faire des essais de mélange aux pastels à l’huile sur une chute de feuille blanche assez épaisse.
8. Faire de même sur une petite chute de papier noir assez épaisse.
9. Ces essais au pastel sont des îlots de quelques centimètres de diamètre.
10. Les élèves quels qu’ils soient, (de la maternelle à la fac,) recherchent des taches/îlots de couleurs complexes qui se superposent, se mélangent.
11. Un îlot doit être riche de plusieurs couleurs mixées, marbrées, ce sera votre premier objectif.
12. Une douzaine de recherche en îlots de quelques centimètres de diamètre peut suffire pour les deux feuilles ; la noire et la blanche.
13. Il faut maintenant découper les îles aux doigts, à ras le bord des couleurs.
14. Faites choisir les meilleures îles de couleur ; des îles sur fond blanc et des îles sur fond noir, six serait la bonne quantité.
15. Retourner (verso), aligner et espacer les six ou sept bouts de papier (noirs et blancs) sur une assez large bande de papier gris de trente à quarante centimètres de long.
16. Maintenir l’ensemble par une bande de ruban adhésif qui traverse la bande de papier et les îlots sur toute la longueur.
17. Les morceaux de papier deviennent temporairement des pochoirs/protections lorsque vous aller les badigeonner avec le doigt ; en tournant et en déplaçant légèrement le doigt.

18. Résumé : vous avez donc peint au doigt à la gouache (ou à l’acrylique) le verso des six bouts de papier en dépassant allègrement sur le papier gris qui va être utile quand il sera débarrassé de son ruban et de ses six pastilles.

19. Ne proposer que deux couples de couleurs proches ; Jaune/rouge, bleu/vert, etc.
20. Utiliser de la peinture pâteuse et ne pas y ajouter d’eau pour ne pas compliquer l’aspect matériel.
21. Plus simple : tout le monde peut même travailler avec la même couleur.

22. Si vous êtes un peu gêné par le ruban adhésif lisse qui ne garde pas bien la couleur gouache ; faites glisser au doigt toute la couleur du ruban sur le papier gris.
23. Débarrasser le papier gris du ruban adhésif et de ses six ou sept pastilles. Vous obtenez un petit chapelet de six ou sept pastilles peintes recto verso, ce qui est déjà un bon résultat à pendre avec un scotch ou un fil-nylon transparent.

24. Vous pouvez encore poursuivre ce travail.
25. Ajouter un petit objet au bout de ce chapelet pour lester et pour donner encore plus de sens à ce talisman.
26. Demander aux élèves d’amener pour la prochaine séance un petit objet pas trop lourd qui n’a pas beaucoup d’importance, mais qui en prendra en se retrouvant désigné et accroché au bout de ce chapelet de couleur.
27. Si vous avez de la peinture acrylique tapotez l’objet de quelques couleurs vives. La peinture acrylique tient sur n’importe quel matériau, pas la gouache.
28. Fixer l’objet à la bande au pistolet à colle ou au ruban adhésif ou avec une ficelle ; vous devez vous adapter à la situation.
29. Plus simple : cet objet pourrait être un caillou choisi.
30. Découpez dans un magazine des petites lettres rectangulaires qui renseignent sur le nom de l’objet. Déplacer les lettres sur la table jusqu’a réinventer un autre mot de quatre à huit lettres qui vous convient.
31. Imaginez à quel prix vous vendriez raisonnablement votre œuvre et découpez les chiffres et installez-les sur la table.
32. Préparer une autre bande de ruban adhésif de dix centimètres environ côté lisse sur la table.
33. Placer les lettres, les chiffres et le signe euro sur le ruban adhésif ; ils se collent automatiquement. Recouvrez le tout si vous le voulez par une autre bande qui va prendre en sandwiche les lettres et les rendre brillantes.
34. Relier avec du fil à coudre fin cette étiquette au petit objet, comme une étiquette, c’est une étiquette qui va virevolter au moindre courant d’air.
35. Peut-être que quelqu’un vous l’achètera.
36. Il est possible d’ajouter autre chose en amont de ce petit pavois.
37. La bande de papier gris doit servir à autre chose ; six petites niches sont prêtes à servir d’abri à de petits dessins compliqués réalisés au stylo-bille noir fin. Cela pourrait être le signe distinctif de cinq ou six de ces camarades…
38. À suivre.
39. Plus que cette suite aléatoire, c’est le mécanisme en chaîne, en cascades, qu’il faut comprendre et admettre de façon à surprendre régulièrement les enfants par ces différentes manipulations.

40. Gilbert GilbR Villemin.






Ne pas hésiter à varier les consignes en fonction du matériel disponible.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home